Devenir parents voyageurs après un tour du monde en couple

Devenir parents voyageurs lorsque vous avez déjà un tour du monde à votre actif, est-ce possible ?

Malgré les préjugés qui sont véhiculés à l’effet qu’il vaudrait mieux demeurer peinards à la maison, malgré le fait que bouger avec un bébé demande de la planification et une bonne dose de confiance ? Vraiment ?

Il semble bien que oui.

William Verge et Nadège Brunelle en sont la preuve vivante. Ils sont les fiers parents d’une petite Aly, 1 an et demi après un périple de 640 jours et 28 pays.

parents voyageurs
William Verge et Nadège Brunelle avec Aly 1 an et demi

Déjà, cette dernière a eu maintes occasions de suivre les traces de ses bourlingueurs de parents. Et elle est veinarde parce qu’elle pourra un jour lire « Le trou dans mon cv » (disponible en format papier ou numérique), le recueil de leurs palpitants récits d’une aventure en couple autour du globe.

Entrevue « Portrait de parents voyageurs » commenté par Maman Globe-trotteuse

 1-Portrait familial

Deux ans après leur retour d’un tour du monde, leur fille Aly naissait. Ils vivent au centre-ville de Québec en plein coeur du quartier Saint-Roch et de la vie urbaine, dans un nouveau lieu où la terrasse leur permet de mettre le nez au soleil lorsque bébé fait la sieste.

 2-Qu’est-ce que vous amène à bourlinguer en famille ?

C’est vraiment la passion des voyages !  répond Will.

Will m’avait d’abord dit qu’ils n’avaient pas trop voyagé avec bébé jusqu’à ce que je comprenne qu’ils avaient déjà plusieurs destinations à leur actif ! On comprend Will, elle n’a pas ENCORE complétée son tour du globe, mais avec vous elle y parviendra bien…;)

parents voyageurs
Aly et Nadège admirent le pont de San Francisco, États-Unis

3-Vos destinations coup de coeur en famille ? (ici ou ailleurs) et les futures dans la mire ?

Ils partent en famille la semaine prochaine pour l’Europe. Les grands-parents (des deux côtés seront de la partie). Ils exploreront notamment la Croatie.

On sent qu’ils trépignent d’impatience à l’idée de partir. De plus, la maman de Will était présente durant l’entrevue et m’apprend qu’elle sera de la partie. Elle a hâte. Ce n’est pas la première fois et elle est ouverte à dormir dans des auberges de jeunesse s’il le faut. Dynamique, elle est fière de partager une aventure avec sa petite-fille. Quel bonheur pour tous!

4-Une anecdote de voyage que vous ne devriez pas raconter (c’est seulement entre nous)

L’été dernier, nous avons eu l’idée de nous rendre dans le nord du Québec avec bébé Aly. Comment dire ? Les mouches noires nous obligeaient à demeurer à l’intérieur de notre véhicule Westfalia la nuit venue tellement nous nous faisions dévorer! Et avec la chaleur et l’humidité ce n’était pas confortable.

On peut aussi vous dire que ce n’est pas tous les moustiquaires qui sont conçues assez finement pour ne PAS laisser entrer les moustiques affamés. Une situation pas du tout aisée avec un petit bébé. Elle a eu des piqûres.

C’est noté! On comprend que les mouches noires hyperactives du Nord du Québec ne sont pas une légende urbaine…

Ils ont visité la réserve du parc national de l’Archipel-de-Mingan au Québec (Canada). Il s’agit  d’un chapelet d’îles calcaires situées sur la Côte-Nord au large de Hâvre St-Pierre.

parents voyageurs
La duo maman bébé aux îles Mingan,Nord du  Québec, Canada

5-Votre (vos) site de voyage préféré.

William est un amateur du moteur de recherche Google Flights.  Il précise: « Vous pouvez mettre un filtre qui spécifie que vous souhaitez un transporteur aérien membre de Star Alliance par exemple et ainsi accumuler des points sur vos cartes de fidélité des compagnies aériennes ».

Bon truc, merci du tuyau! C’est vrai que parfois, ça vaut la peine de considérer payer quelques dizaines de dollars de plus qu’un autre billet à rabais, si le nombre de points est important et contribuera à donner accès à un billet gratuit par la suite.

parent voyageur
William et bébé à Cape Hatteras, États-Unis

6-Un doux souvenir à nous partager…

À Hâvre St-Pierre (au Québec) la tenancière de notre hôtel a remis un mignon souvenir à Aly: un phoque sculpté dans une pierre à savon. « On sentait qu’elle s’était attachée à la petite à la fin de notre séjour ».

Tout le monde doit s’attacher à cette mignonnette, z’avez vu ces yeux ?

7-Un souvenir cocasse

Sourires en coin, ils s’éxécutent: « Lorsque Aly avait 6 mois, nous sommes partis à Cape Hatteras. Nous partagions la maison avec 23 personnes et un chien ! Aly adorait toute cette agitation. Quand on y repense, ça nous fait sourire ! »

Cape Hatteras est situé dans l’état de la Caroline du Nord aux États-Unis. Reconnu particulièrement pour ses vagues et son style de vie surfer. Un bébé beach bum en croissance dans le cas ici présent, si j’ai bien compris ?

8-Un conseils de voyage en famille

Nadège m’assure qu’avoir une poussette parapluie qui s’incline est un must ! Ça facilite grandement les dodos.

Il existe de nombreux modèles, mais pour vous l’illustrer je vous joins une image  cliquez ici qui représente la parfaite poussette légère selon moi. 

 

parents voyageurs
Nadège et Aly à Washington DC, États-Unis

Merci à vous deux (trois!) pour la belle rencontre et à ma soeur Stéphanie qui m’a offert ce bouquin et ainsi m’a mise la puce à l’oreille: que sont devenus ces deux jeunes aventuriers ?

Signé,

Maman Globe-trotteuse

 

Le film promotionnel: DOSE DE MOTIVATION GARANTIE…

 

2 réflexions au sujet de “Devenir parents voyageurs après un tour du monde en couple”

  1. Quand tu dis : Nadège m’assure qu’avoir une poussette parapluie qui s’incline est un must ! Ça facilite grandement les dodos.

    et qu’après tu montres une photo qui illustre l’opposé (sans poussette), il faut en retenir quoi ?

    Poussette ou pas en voyage ? pour les dodos au restau par exemple ?

    • Ah oui Nico, bien vu…La réponse est qu’il faut considérer la situation et l’âge du bébé…
      Nadège et Will visitent de nombreuses destinations autour du globe et utilisent ce qui semble plus facilitant selon les besoins de bébé et les leurs…On ne peut donc pas trancher ainsi: poussette ou pas ? C’est plutôt: Si vous amenez une poussette, favorisez en une qui s’incline et est légère au lieu de la grosse poussette qu’ont tous les parents à la maison…
      Merci de votre passage par ici.

Laisser un commentaire