Suivez toutes les nouvelles concernant la parution de mon livre "Globe-trotteuse: Aller-Simple pour l'Afrique" en cliquant ici.


echange2

Échanger sa maison: Foire aux questions

Je vous partage notre coup de coeur des dernières années: l’échange de maison.

Nous en avons 7 à notre actif. On en a tous entendu parler, mais qui d’entre nous, osera ?

Je peux affirmer que la Famille Globe-trotteuse met son sceau d’approbation sur cette initiative géniale.

Qui échange sa maison/appart ?

Le profil de la clientèle se divise principalement en deux: des familles de classe moyenne supérieure qui voyagent différemment ou des retraités actifs prêts à tout. Ceci n’exclut pas les autres, rassurez-vous.

La visite sur le site, pour le lèche-vitrine, est gratuite. C’est au moment de faire une offre à un membre que vous devrez débourser.

Toutefois, le site www.geenee.com est partiellement gratuit.

Idéal pour tester le marché. Notez que certaines offres sont obsolètes sur ce dernier site vu la facilité d’accès. Toutefois, cela vaut la peine de s’y inscrire, car on ne sait jamais !

Quelques réponses aux questions que vous soumettez (n’hésitez pas, je rajouterais):

Q: Ça ne te gêne pas des gens chez toi ?

R:-Il faut être ouvert. L’idée a cogité pendant deux ans avant l’inscription (lire, il fallait convaincre Chéri). Les « pour » dépassaient les « contre ».

Mon 1er conseil: Gérez ce qui vous pourrait vous angoisser.

Un exemple: je ne souhaite pas partager mes serviettes de bain. Résultat: j’ai un kit pour les visiteurs, payé pas cher dans une grande surface. Voilà.

Q: Et le vol ?

R:Non, rien n’est jamais disparu de notre humble demeure.

Conseil: Soyez futés et ne tentez pas le diable.

Rangez en lieu sûr votre porcelaine de Limoges et votre dentelle de Bruges. Sérieusement, n’hésitez pas à retirer de la circulation votre plat à service préféré ou tous autres trucs auquel vous tenez comme à la prunelle de vos yeux.

N’oubliez pas; vous savez où retrouver ces gens et ils le savent aussi !

Q: Que faire, je déteste la fumée de cigarette ?

R:Oh là, souvenez-vous : c’est votre chaumière.

Oui, vous avez le droit d’exiger ce que vous voulez (ex: pas de cigarette, pas d’animaux, pas de chaussures sur le plancher de bois franc, etc.).

Soyez réalistes toutefois; lors de nos échanges, ils nous arrivent de casser un verre ou un truc du genre. Nous laissons un dédommagement en nous excusant et assumons réparation au besoin.

Q: Et mon assureur ?

R: Avisez-le s’il s’agit d’un échange moyen ou long terme. Il sera ravi de constater que des personnes (avec qui vous avez maintenant un lien) prendront soin de vos quatre murs.

Mais, souvenez-vous, si votre tante Marie va dormir à la maison quelques soirs, vous n’avisez pas l’assureur ? Même principe.

Pour les voitures toutefois, notre assureur exige un conducteur de 21 ans et + et une copie de son permis de conduire.

Q: Je ne vis pas dans un palais, qui viendra chez moi ?

R: D’abord, les échanges se font généralement de façon équitable (les châtelains échangent entre eux quoi !).

Il y a même une section « Gold » sur certains sites. Mais attention, votre chaumière possède un grand jardin, de beaux arbres, se situe près ou pas loin d’attractions touristiques, ne la sous-estimez-pas.

Votre quotidien est le rêve de d’autres !

Jouez la carte de la séduction (les avantages d’y séjourner). Faites des recherches pour mettre des liens (allécher le lecteur).

Prenez des photos style home staging  dans votre maison: pièce invitante (ex: panier de fruits) et allégée (on pousse les jouets hors du salon). Le visiteur doit sentir qu’il serait bien chez vous.

Un parisien en quête de verdure sera peut-être prêt à vous filer son appartement hors de prix pour un peu d’espace (une maison en banlieue ?) ou encore une famille floridienne en quête de dépaysement s’intéressera à votre appartement urbain.

Qui sait ? Nous avons logé une journaliste du New York Times et son mari, contre son méga appart de Manhattan. Je vous le dis; we never know !

Quelques conseils:

-Mettez le paquet sur la propreté. Perso, j’en profite toujours (au grand dam de mon conjoint) pour faire le grand ménage annuel. Évidemment, on n’a pas tous les mêmes normes à ce sujet. Au moins, vous aurez fait l’effort.

-Prévoyez une femme de ménage après le départ de vos hôtes si cela peut vous faciliter la vie (vous venez d’économiser un bon paquet, donc ne lésinez pas, pour quelques dizaines de dollars).

Nommez vos attentes. Vous ne serez pas déçus.

-L’attitude des gens est très respectueuse; ce n’est pas une location ! Les gens sont conscients que vous prêtez votre bien le plus précieux et…ils font de même.

-Offrez brochures touristiques et petits plus à vos hôtes (un bon sac de café, des bouchées gourmandes, un vin local). Ce sera toujours apprécié.

Chez moi, on ne repart pas sans des cadeaux dont  les produits de l’érablière de ma belle-famille. Et puis, c’est un investissement: nos échangeurs Français continuent de donner des nouvelles et de nous envoyer des surprises !

-Les offres commencent souvent à entrer 12 mois à l’avance avec une vitesse de croisière à 6 mois avant le voyage (ex: beaucop d’offres en janvier pour juillet).

-Il n’est pas trop tard pour échanger à la dernière minute (voir les sections spéciales à ce sujet sur les sites), mais évidemment le coefficient de hasard (et de chance) est augmenté.

Ne vous découragez pas: il faut chercher pour trouver !

-Baissez vos attentes trop hautes, soyez réalistes. Vous cherchez la perfection à des dates précises, au bord de la mer et souhaitez vous reposer après trois ans de boulot acharné: réservez un tout-inclus : www.airtransat.ca ce sera plus simple !;-)

Sinon, il faut investir un peu de temps pour chercher la perle rare. Mais vous y arriverez.

J’adore fouiner dans toutes ces offres; je rêve, je vois de beaux intérieurs, j’apprends sur les destinations.C’est un véritable passe-temps !

Allez, revenez raconter la suite…

Signé,

Maman Globe-trotteuse

Voici un site de comparateurs de sites d’échanges de maisons: Camago

 

10 réflexions au sujet de “Échanger sa maison: Foire aux questions

  1. Bonjour
    Je viens de decouvrir votre blog et J ADORE! J ai de petites questions.
    Avec votre article d’échange de maison vous m’avez donnée envie.
    Faut il etre propriétaire? Peut on echanger par exemple un logement pour 6 personnes contre un logement pour 6 adultes 1 enfant et 2 bébés?
    Cordialement

    • Bonjour Marjolaine, nul besoin d’être propriétaire pour échanger sa maison. Le fait de prêter son bien est différent de le louer, particulièrement pour les assureurs.Si on y pense bien, on prête déjà notre maison aux amis, invités, etc. C’est dans la même logique; les gens que vous recevrez, vous aurez appris à les connaître via mail, téléphone, etc. donc vous leur ferez confiance au même titre que si vous prêtez votre logement à tante Marie…Concernant, le nombre de personnes habituellement les échanges s’équivalent sur le nombre de personnes, mais tous les échanges se peuvent si les deux parties y consentent. Je vous donne un exemple: il nous est arrivés de recevoir des amis dans la maison qui nous était prêtée. J’avais préalablement vérifié avec les propriétaires que ça ne causait pas problème…N’hésitez pas à revenir s’il y a autre chose…

  2. Bonjour! J’ai assisté à votre conférence lundi et déjà j’ai convaincu mon chum et notre annonce est sur le web! Espérons qu’on pourra troquer notre maison! Qui sait! Merci de vos informations précieuses et pertinentes!!

  3. Bonjour!

    Bravo pour ce site, je l’ai découvert récemment et j’aime bien le style et le propos.

    Bien que le billet soit âgé de près de 2 ans, je tente ma chance pour poser une question 🙂

    Nous aimons beaucoup voyager en famille. Nous avons commencé par des destinations plus « faciles » (lire ici États-Unis et Caraïbes), mais désirons commencer à sortir de notre zone de confort à l’été 2016. Et comme, pour moi, sortir de sa zone de confort, ça se prépare, j’y réfléchis déjà hihi.

    J’entends parler de l’échange de maisons depuis quelques années et l’idée me tente de plus en plus. L’Europe nous attire.

    J’ai donc tenté de simuler le coût d’un échange de maison et je me rend compte que, oui, il y a économie sur l’hébergement, mais le vol, houlala! Par exemple, le coût de 5 billets (dont 3 adultes, vu l’âge de la grande de mon chum) en Provence ou au Pays-Bas…ouch! 6000$+, ce qui nous permettrait presque de vivre en pacha n’importe où en Amérique du Nord…

    Ma question est donc : as-tu une stratégie pour minimiser le coût du transport aérien? Par exemple, y-a-t-il un meilleur moment dans l’année pour acheter? Ou y-a-t-il des combinaisons possibles avec des transporteurs « low-cost » en Europe?

    Merci!

  4. Bonjour Émilie,

    En fait, ce qui est moins évident avec l’échange de maisons et ce, particulièrement vers l’Europe, c’est qu’il est plus aisé d’échanger quand ils sont en vacances aussi…et ça se passe en juillet-août pour la plupart des européens. Ce qui signifie aussi que les coûts des billets d’avion est élevé. Je cherche actuellement mes billets pour la Provence et ça revient toujours au même pour cette période: les billets ne sont pas donnés! Pas vraiment de combinaison low cost depuis l’Amérique (rien qui vaut la peine en fait!). Une option un peu moins chère: arriver sur Barcelone et m’en aller en France. Toutefois, je n’opterais pas pour cette option, la complexité de la chose ne me dis guère.

    Sinon, pour répondre à ta question de votre envie de sortir des destinations plus connues. Peut-être ce pourrait être envisageable de vous diriger vers l’Amérique centrale (Costa Rica, Nicaragua, Panama) où en été les billets sont moins chers et là bas le coût de la vie est moindre. Il ne sera pas possible d’échanger, mais la location d’une maison est envisageable ou les nuitées dans de petits hôtels sont à moindre coûts…

    Tu mentionnes pouvoir vivre comme un pacha pour 6000$ en Amérique (pour le famille). Alors, dis m’en plus?! Le moindre forfait voyage revient autour de 900$/adulte pour une semaine dans les Caraïbes! Ici, pour 6000$ dans mon cas je resterais quasi un mois en voyage dans mon échange de maison en FRANCE à 5! Imbattable!En Amérique, le prix d’un hôtel 3 étoiles pour 5 est d’au moins 130$.

    Surtout, tiens-nous au courant 😉 et partage nous tes trouvailles..

    à +
    Maman Globe-trotteuse

  5. Un gros merci pour cette réponse!

    Ça confirme mon soupçon pour le prix des billets pour l’Europe, donc. Peut-être tenterons nous tout de même notre chance. Si nous arrivons à étirer l’échange pour une vingtaine de jours, ça amorti un peu le prix élevé.

    J’avais effectivement aussi en tête le Costa Rica et le Bélize, mais qui sont peut-être un peu chauds (voir brûlants) en été? Le plan B, pour nous, était d’attraper une bonne aubaine sur un vol (en partance de Québec, Montréal ou Boston, nous sommes prêts à faire ce compromis) vers une île des Caraïbes (Porto Rico, Saint Maarten, Bahamas, Aruba,…) ou la Californie. Puis de laisser airbnb faire sa magie 🙂

    Pour ce qui est de vivre en pacha… j’aurais peut-être dû donner ma définition personnelle. Nous, avec 2 chambres, 2 salles de bains et un piscine (oh j’oublie le plus important : UNE LAVEUSE!!), nous considérons que nous sommes en vacances de luxe 🙂

    Exemple : En partant de Boston, nous avons pu passer 2 semaines en Floride, à 5, entre la piscine et la mer, pour environ 3600$. 2 semaines en Californie peuvent coûter environ 4200$. Voilà pourquoi 6000$ pour des billets d’avion seulement me terrorise un peu hihihi.

    PS : arriver de Barcelone et s’en aller en France… tu me tentes, là!

  6. Ah, l’échange de maison… ça fait un moment que l’idée nous trotte dans la tête, mais je dois dire que nous n’avons pas encore sauté le pas ! Et puis il y a tellement de sites différents que l’on s’y perd un peu…
    Ceci étant, tous les retours que nous avons sont très positifs, alors je crois que nous allons finir par nous lancer !

  7. Bonjour,

    Vous êtes vraiment inspirante!
    Je me suis inscrite sur Trocmaison. J’ai plusieurs destinations en tête.
    Est-ce que vous me conseillez de faire ou d’attendre une offre?
    Nous habitons en banlieue, à 50 minutes de Montréal.

    Merci!
    Geneviève Dontigny

Laisser un commentaire