Suivez toutes les nouvelles concernant la parution de mon livre "Globe-trotteuse: Aller-Simple pour l'Afrique" en cliquant ici.


Se préparer à voyager en famille : oui, mais !

J’adore rencontrer tous ces nouveaux parents qui endossent merveilleusement bien leur nouveau « premier rôle ».

Depuis que j’ai des enfants, les interactions sociales sont facilitées; entre parents on se comprend ! Cette solidarité m’apporte beaucoup.

Je suis toutefois surprise de constater la présence d’éternels préjugés, et ce,  dès que l’on mentionne souhaiter voyager en famille.

Lorsque je donne un atelier voyage en famille, ce dernier s’éternise souvent une heure de plus que prévu. C’est souvent la première occasion pour les nouveaux parents d’oser annoncer ce qui leur trotte en tête comme projet de périple familial à venir. Je renforce l’idée avec grand plaisir !

Ella & Coco, Bali, Indonésie
Ella & Coco, Bali, Indonésie

Osez. Partez en famille.

On me confie que ça fait du bien d’entendre un discours positif et empreint d’anecdotes de voyage en famille, car les paroles de découragement fusent lorsque l’on souhaite s’envoler avec des enfants, particulièrement les bébés.

C’est naturel, en tant que jeune parent on recherche l’approbation sociale autour de soi.  Il arrive que nous n’avons pas de repères; tels des gens qui sont partis avec leur chérubin de 3 mois ou 3 ans etc. C’était mon cas. J’ai lu plein de récits de voyages vécus en famille, mais je ne connaissais pas personnellement de familles bourlingueuses avant de partir.

Et à chacun son défi.

Pour moi, qui pars  sous peu avec 3 petites à destination de l’Afrique cela me remplit de joie. Je suis prête, mes valises sont sur le coin de la porte. Mes angoisses se sont atténuées au fil des destinations et des 50 vols avec enfants… je suis devenue Maman Globe-trotteuse.

Pour d’autres, un séjour chez nos voisins du sud représente un défi à relever. Tout projet est légitime, s’il répond à vos envies en concordance avec vos besoins. Ne soyez pas discrets, mais encouragés à nommer ce qui vous chicote, ex : peur de la maladie, etc.

L’important c’est de reconnaître ce que l’on vit. Et ça, ça ne dépend pas de la destination, mais  bien de soi. Ce n’est pas d’hier que les voyages nous révèlent à nous même.

Et voici, une occasion de plus !

Voilà une nouvelle facette de vous : vous en tant que parent confronté à l’étranger. Exercer son rôle parental en contexte d’adaptation, vous dévoilera un (nouveau ?) pan de votre personnalité. Accueillez cette découverte et soyez compréhensifs envers vous-même sans vous laissez envahir par l’angoisse. Domptez les craintes. Éloignez les scénarios catastrophes de vos pensées.

Peut-on se préparer en tant que jeune parent à voyager ?

Je m’empresse de vous livrer une réponse positive. On peut « préparer », mais pas tout « contrôler ». J’ai souvent des messages d’un parent qui désire trouver des réponses précises pour apaiser les craintes de l’autre parent, par exemple.

On s’y prend comment ?

D’abord, je constate que les parents québécois sont habilement tenus par la main par notre système de santé et de services sociaux (particulièrement avant la naissance de bébé) : les cours prénataux, les mille et un rendez-vous, le guide incontournable « Mieux vivre avec son enfant », etc.

Donc, les parents cherchent à retrouver ce cadre pour préparer un périple.

Ainsi, un livre tel que Voyager avec des enfants peut servir d’une bonne

Il y a un début à tout: voici un excellent moyen d'initiation !
Il y a un début à tout: voici un excellent moyen d’initiation ! Disponible en format papier ou numérique. Cliquez sur l’image pour des détails.

base pour initier un départ en famille et rassurer les parents.

Facile à lire, cette nouvelle mouture de l’éditeur québécois traite de façon générale de l’ensemble des sujets reliés au voyage en famille.

Il y a même des sections spécifiques pour répondre aux besoins particuliers. Des familles témoignent de leurs expériences.

Par exemple, la section femme enceinte vous offre des conseils pour votre situation.

Des pages sont dédiées aux parents qui voyagent en solo (ce fût mon cas l’été dernier en Amérique centrale avec un bébé de 3 mois) ou  encore pour voyager avec un enfant hyperactif.

Les conseils touchent aux différents modes de transport (avion, auto, bateau, véhicule récréatif, etc.) et des sections divisées par groupes d’âges où l’on retrouvent des conseils spécifiques.

Mon meilleur conseil : laissez place à la spontanéité

RE-LA-XER sur la planification.

Arrêter de vouloir cocher : tout Eiffel coché, les Jardins du Luxembourg coché, etc.

Le voyage est avant tout un prétexte à la complicité familiale.

Un bonheur à déguster ensemble. Mais chacun n’a pas le même appétit.

Apprenez à chérir le moment présent, à musarder en famille.

Impossible de tout contrôler avec des enfants qui eux sont centrés sur leurs besoins et dans le « ici et maintenant ».

Je vous recommande de lire sur la destination pour vous faire une idée (sur la culture), de consulter des blogues (pour avoir le côté vécu), de questionner votre agent de voyage (pour le côté pratique), etc.

Mais d’avouer qu’une part d’imprévu sera au programme.

Et c’est très bien ainsi…

Signé,

Maman Globe-trotteuse

PS-Vous aimerez peut-être: Les voyages forment les parents ou 12 questions qui tuent à Maman Globe-trotteuse.

PS-anecdotes, conseils, etc. à nous partager ? N’hésitez pas …Envie de faire un témoignage de parent globe-trotteur ? Écrivez-moi dans l’onglet contact.

Merci aux Guides Ulysse pour leur collaboration.

Fraîchement maman et débarquée dans une ruelle de Kyoto !
Fraîchement maman et débarquée dans une ruelle de Kyoto !

8 réflexions au sujet de “Se préparer à voyager en famille : oui, mais !

  1. Je n’ai pas encore d’enfants, mais j’aime bien lire ton blog.
    Je compte bien avoir des enfants dans quelques années, et surtout les emmener en voyage. Donc je prends note, à chacune de tes escapades 😉
    Je voyage beaucoup et j’estime que c’est une chose essentielle dans le développement de soi. Alors, emmener mes (futurs) enfants avec moi en voyage me paraît juste évident !

    • Cool ma chère Claire ! J’étais pareil ! Déjà en mode bourlinguage familial avant même de tomber enceinte…Je suis très contente de savoir qu’une jeune femme dynamique comme vous fréquente mon blogue, car avant tout je m e décris bien comme une amoureuse de l’ailleurs 🙂 xxx Revenez-nous voir svp…

  2. bonsoir,
    je découvre ton blog et je te trouve courageuse de partir à l’aventure
    moi j’ai juste l’âme d’une aventurière mais pas le cran de partir si loin toute seule avec mon fils!!
    bonne soirée

    • Bonjour Isabelle, c’est super de vous avoir par ici…Merci pour les bons mots xxx ça viendra vous verrez. Telq ue je l’écrivais, il faut respecter son rythme et ses envies; quel courage vous avez de le nommer ! L’important c’est bien d’être à l’aise, si on force trop, ça risque de teinter le reste…et puis justement lire des blogues de voyage, c’est aussi une jolie façon de voyager, non 😉

  3. Nous préparons actuellement notre futur voyage en juin. J’avais très envie de partir en Asie, et notre choix s’était porté sur la Malaisie. Mais nous avons revu nos projets en voyant le nombre d’heures d’avion que les vols entrant dans notre budget impliquait : nous ne sommes pas sentis passer 25 heures entre avion et escale avec notre bébé… Du coup, ce sera les îles grecques. Je suis très contente de cette destination même s’il me faut faire le deuil de la Malaisie… ce sera pour une prochaine fois 😉

    • Bonjour Une Bordelaise à Paris ! Dites-donc les îles grecques c’est pas mal du tout comme destination avec bébé…ça fait franchement rêver et les magnifiques photos que ça fera pour orner les albums de bébé en plus 😉
      Concernant la Malaisie, c’est une destination que je qualifierais d’accueillante pour les familles. Nous avons adoré ce pays!
      Puis es escales et 24 heures avec bébé, puisque je viens de le faire-de retour depuis hier d’Afrique-avec 3 escales avant la destination finale, j’ai trouvé que oui c’est de l’énergie, mais j’ai poussé un grand soupir de soulagement à l’arrivée: coché ! Et je me mets toujours en tête que mon boulot pour les prochaines heures c’est de prendre ça relax et de faire de mon mieux pour que tout mon petit monde soit confortable autant que possible en considérant les contraintes du voyage…bisous xxx

  4. Ce sont toujours les gens qui ne l’ont jamais fait qui tenteront de vous décourager. Ils propagent leurs propres craintes qui les ont empêcher de le faire. C’est plus d’organisation, mais la vie avec des enfants est plus d’organisation alors en voyage ou pas… Et les plus beaux souvenirs de notre enfance sont souvent des souvenirs de vacances!!!

    • Merci Nathalie de vous être arrêtée par ici 🙂 C’est vrai que si on demande à quelqu’un d’évoquer de bons souvenirs de voyages, inmanquablement il nommera ses souvenirs de voyage 🙂 Et oui, je crois aussi que les gens nous parlent d’eux et de leurs propres craintes lorsqu’ils parlent des peurs reliés au bourlinguage familial….allez bisous xxx

Laisser un commentaire