Suivez toutes les nouvelles concernant la parution de mon livre "Globe-trotteuse: Aller-Simple pour l'Afrique" en cliquant ici.


Maman monoparentale et grande voyageuse: portrait de Rose-Line Brasset

#Concours le guide « VOYAGEZ COOL! » À GAGNER (à la fin de ce billet)

Portrait d’une grande voyageuse et pionnière en matière de voyages avec enfants

J’ai eu le privilège de m’entretenir avec une bourlingueuse notoire: l’écrivaine, journaliste, blogueuseRose-Line Brasset. Véritable conteuse, c’est une magnifique femme dégageant une envie de mordre dans la vie.

Au Québec, elle est la première à rédiger ses carnets de voyages en famille dans les magazines. Vous l’avez sûrement lu, puisqu’elle a écrit plus de 1000 publications au fil des ans.

Imaginez mon bonheur de l’interviewer! Vous trouverez mes commentaires en bleu

1-Portrait familial

Rose-Line, maman monoparentale de Laurence, 16 ans et de Emmanuel, 20 ans. « Je dis souvent que nous sommes une pizza à trois pointes! ». Elle réside à la montagne dans la région de la Capitale nationale (Québec) et travaille à titre de journaliste et auteure, tout en bloguant.

J’aime bien cette image de pizza, on comprend bien le « tissé serré » 😉

mamanglobetrotteuse.com
Emmanuel, 20 ans, a réalisé son premier périple seul (ici à Amesterdam, Pays-Bas).

2-Qu’est-ce qui vous amène à voyager?

Lorsqu’elle était étudiante, Rose-Line n’avait qu’une idée en tête: faire le tour du  monde! « Un héritage de mon père, un ancien combattant qui a vécu à l’étranger. Je voulais plaire à mon père ».

Adolescente débrouillarde, elle voyage beaucoup. Devient jeune fille au pair en Suisse. Ce qui est particulier, c’est qu’elle est la plupart du temps seule et apprécie le fait de voyager ainsi.

Elle étudie la littérature et naturellement l’idée d’écrire sur ses voyages lui vient dans le dessein avoué de…continuer à voyager!

Elle devient une des pionnières au niveau du journalisme voyage québécois et la première à amener ses enfants partout avec elle. Ses patrons savaient qu’il s’agissait d’une condition sine qua none: Laurence et Emmanuel font partis des escapades. « Nous faisons six voyages ensemble en moyenne par année ».

Je suis soufflée par le « drive » de Rose-Line….et par la similitude de nos envies de faire découvrir le monde à nos enfants. Je me sens privilégiée de pouvoir l’écouter me raconter son parcours extraordinaire.

3-Les destinations coups de coeur en famille

Il y en a beaucoup dont Noël à New York. « Arrivés le 18 décembre, donc assez tôt pour profiter de la ville avant la horde de touristes. On avait le sentiment de faire partie de la gang. Voir les New Yorkais rentrer chez eux à la fin de la journée avec leurs paquets cadeaux sous le bras ».

mamanglobetrotteuse.com
Laurence, fille de Rose-Line au coeur de Time Square, New York city

4-Une anecdote

Laurence adore le spaghetti!

« Elle en mange partout; de Calgary à Strasbourg, nous collectionnons ses portraits gastronomiques ». Elle a donc des photos d’elle dégustant ces populaires pâtes, et ce, partout sur la planète!

Je confirme l’universalité de la chose: tous les enfants aiment le spaghetti et partout dans le monde (ou presque) on peut manger ce plat réconfortant!

5-Un doux souvenir…

Rose-Line est attachée à la Suisse où elle a longuement séjourné. Pouvoir partager de magnifiques vues telle le Lac Lément à 4000 mètres d’altitude avec ses enfants est un pur bonheur, dit-elle.

mamanglobetrotteuse.com
La beauté des paysages suisses: Rose-Line et Laurence.

Osant l’échange de maison, la famille s’est installée au Mexique, au coeur d’un village avec une famille de 10 enfants comme voisine.

Ils ont tissé des liens forts et vivaient comme eux. Toute une expérience!

J’adore le concept d’échanger sa maison! Quelle bonne idée de le faire au Mexique pour découvrir les coutumes de ce peuple.

mamanglobetrotteuse.com
Laurence fabrique une pinata avec sa copine mexicaine.

6-Un souvenir cocasse

À 18 ans, Rose-Line part séjourner 1 an en Équateur. Elle se fait de nombreux amis sur la route avec qui elle garde le contact via la poste restante; ce système reconnu internationalement permet de recevoir du courrier dans un bureau de poste, même si on n’y a pas d’adresse (les lettres sont gardées 30 jours).

Toutefois, suite à une grève postale dans le pays, elle perd le contact avec de nombreuses connaissances. À la fin de la grève, elle reçoit d’un coup 44 lettres! Ses nouveaux amis ne l’avaient pas oublié.

Quel beau souvenir! Oui, on se souvient qu’on avait une vie aussi avant internet 😉

7-Ses conseils voyages

Vous imaginez bien qu’une pro du voyage telle Rose-Line a de nombreux conseils à divulger!

Justement, elle est actuellement en tournée au Québec pour présenter ses derniers bouquins (Juliette à Barcelone & Voyagez Cool!) dans les salons du livre, les écoles et les bibliothèques.

Lisez mon billet sur: « Voyagez Cool! Trucs et conseils d’une globe-trotter ».

#Concours-  Béliveau Éditeur offre un exemplaire à tirer au hasard parmi les lecteurs.

Comment participer ? À la fin de ce billet, écrivez sur quel élément vous souhaiteriez recevoir un conseil voyage.

Tirage le 17 octobre, midi. 1 seule participation par personne.

Merci Rose-Line pour ce partage contagieux!

Signé,

Maman Globe-trotteuse

mamanglobetrotteuse.com
Rose-Line Brasset, auteure. Crédit photo Klody Tremblay

 

28 réflexions au sujet de “Maman monoparentale et grande voyageuse: portrait de Rose-Line Brasset

  1. Moi, les conseils que j’aimerais avoir sont surtout en lien avec les bagages et le voyage avec les enfants. J’ai toujours l’impression d’en amener trop, même entre Québec et Montréal!

  2. Le conseil que j’aimerais avoir est tout ce qui concerne le voyage outre mer avec un bb de 9 mois. J’aimerais bien aller dans le sud de l ‘Italie avec ma petite en mai 2015, mais j’ai plusieurs questions. L’avion avec bb, y a t il des conseils pour que le tout se déroule bien ? En Italie, vous me conseillez de voyager entre les villes avec un auto loué ou en train ? Voici des exemples de conseils que j’aimerais avoir. Au plaisir de continuer à lire vos billets, Caroline

  3. Caroline, de très bonnes questions…je crois que les deux moyens de transport (auto-train) se font bien en Italie avec bébé, surtout si vous respectezz la consigne d’apporter peu de bagages superflus…et si vous êtes deux pour porter les bagages, c’est encore plus facilitant… Au plaisir

  4. Moi ce qui me préoccupe le plus , ce sont les dodos de bébés en voyage ….dans la même chambre que papa et maman, décalage horaire , un peu partout …
    En espérant que ça ira bien !

  5. J’aimerais aller en Afrique avec mes enfants de 3 ans et 1 an et je m’interroge sur la façon de rendre le voyage en avion agréable! Quoi apporter pour les distraire, des trucs pour les aider à dormir et pour faciliter l’adaptation au décalage horaire, etc.

    • Esther, mon truc: les aubaines que je traque sur Yulair et Skyscanner en étant pas trop difficile sur les trajets…(plus d’escales souvent) c’est comme ça que l’on a eu un super prix pour l’Afrique depuis l’Amérique…

  6. J’aimerais beaucoup avoir des conseil afin de faciliter mon immersion et de vivre de vrais échanges avec les familles locales. Ne pas seulement découvrir leur magnifique pays mais créer des liens réels.

  7. Bonjour! Quelle parcours! Pour ma part j’ai la chance de voyager en famille mais c’est justement la partie monoparentale qui l’intéresse. Depuis l’expatriation de mon mari, j’ai fait mon premier retour seule avec mes 2 crapauds et ça n’a pas été de la tarte.

  8. Bonjour, je vais devoir prendre l’avion avec ma fille de 3 mois, et j’avoue être stressée… Donc je voudrais bien des conseils à ce niveau-là (surtout « comment allaiter en avion »!)
    Merci d’avance 😉

  9. Moi, j’aimerais surtout savoir comment voyager avec bébé sans trop stresser. Je n’ai fait jusqu’à maintenant que de courtes sorties et j’ai toujours peur d’oublier quelque chose ou bien que bébé se mette à hurler.

  10. Bonjour! J’aimerais partir en Europe avec mes trois garçons (1,3 et 6 ans) Est-ce qu’il y a des trucs pour les garder tranquille dans l’avion? Ils ont tendance à vouloir se dépenser beaucoup…

  11. J’aimerais bien avoir des trucs pour voyager un peu plus léger avec un enfant de 2 ans. Quels sont les éléments essentiels, et lesquels on apporte toujours et finalement on en a jamais besoin! 🙂

    • Gabrielle, bonne chance je t’invite à continuer de fréquenter ce blogue…je vois souvent ça le papa qui a besoin d’être convaincu lors de mes conférences…les mamans viennent chercher des arguments…Je crois qu’il faut seulement choisir une destination fiable, sécuritaire et une formule que l’on maîtrise avant tout. Le tout-inclus est tout indiqué pour un premier voyage en famille…Il n’y verra que du feu!

  12. On aimerait voyager vers des destinations exotiques avec notre bébé qui aurait 5-6 mois, et ce pendant plus d’un mois. Je me questionne sur précautions à prendre pour le dodo, pour ne pas qu’il se fasse piquer par une bestiole, pour ne pas qu’il ait trop chaud quand il fait 35 degrés à l’ombre, tec.

Laisser un commentaire