Suivez toutes les nouvelles concernant la parution de mon livre "Globe-trotteuse: Aller-Simple pour l'Afrique" en cliquant ici.


maman globe trotteuse

Ma réponse aux parents inquiets de voyager avec bébé (lire jugés durement) par Maman Globe-trotteuse

Je reçois beaucoup de courriels de la part de futurs/parents voyageurs!

Et j’aime ça. C’est entre autres, une des raisons pourquoi j’ai fais tant de conférences. J’adore voir votre bouille lorsque je raconte nos aventures familiales, car je sens votre envie de créer vos propres aventures. Vous repartez grisés. Motivés à larguer les amarres en famille.

Mais parfois, je sais, la société et tout ce beau monde juge l’action de voyager en famille! Certains sont si choqués qu’ils se mandatent pour trouver la bibitte dans le beau plan que l’on peut envisager. Voici, à ce sujet, le courriel de Madame Chou:

Bonjour Maman Globe-trotteuse,

J’attends mon premier petit bébé pour le mois de juillet et je rêve déjà de vacances en décembre à Cuba car cette hiver nous n’avons pas pu voyager. Bébé aura donc 5 mois. Sur internet, les critiques fusent : On me dit que je suis folle de vouloir ça et que c’est un choix égoïste car bébé peut tomber malade:-).
Mais je n’arrive pas à voir pourquoi. Nous, on a déjà envie de prendre nos billets d’avions !! Penses-tu que ça soit trop tôt pour un voyage à Cuba ? J’habite Québec donc en plus je peux trouver des vols directs qui durent 4h30.

Merci, Madame Chou

Ma réponse:

Madame Chou:

Merci de m’écrire cette confidence, je me sens privilégiée. Je vis  dans le même monde que vous! (comprendre moi aussi on me fait ces remarques). Et je choisis judicieusement mon style de vie: celui de bourlinguer en famille. J’ai 3 petites (3,7,9 ans). La dernière a (déjà) frôlé le sol de 5 continents. Ses soeurs n’ont plus assez de doigts ni d’orteils pour compter les pays visités.

Lors de partages concernant mes choix de vie, j’ai reçu mon lot d’expressions  de surprise (je le prends bien maintenant), de remarques inquiètes (j’ai appris à vivre avec!) et de commentaires déplacés (« ma blonde pense que t’es une %?&* de folle » m’a t’on dit). C’est  correct. Mon humble constat: ces personnes (me) projettent leurs propres vécus, craintes, préjugés. Ce que l’on ne connaît pas (ou moins) est toujours plus effrayant. C’est une des grandes richesses du voyage justement: s’ouvrir, comprendre, accepter, partager, être confronté, etc.

Je prend parfois mon bâton de pélerin et j’explique en long et en large mon cheminement. D’autres fois, je laisse passer et je choisis de diriger mon énergie dans mes investissements (famille, choix, etc.). Mais je n’oublie jamais que mon niveau de tolérance est le fruit de vingt ans autour du globe. J’ai ce bagage précieux.

Je choisis également d’y penser deux fois avant de juger une personne sur ses propres choix. Je crois fermement dans la capacité de chaque humain de faire des choix (ça s’appelle l’autonomisation). Lorsque j’ai accouché non seulement ma vie en a été enrichie, mais en plus j’ai dû faire le plus grand apprentissage de tous les temps: dorénavant mes actions vont influer sur le destin d’une (deux, trois) petite fille. J’ai appris à me faire confiance. De tout mon coeur, chaque jour, j’envisage d’offrir le meilleur de mes choix et ce, de différentes façons. Voyager en est un.

Donc, pour moi si à titre de parent vous faites ce choix pour bébé Chou, c’est que vous êtes légitimés de le faire. Tout à fait. C’est que vous prendrez la bonne décision. Votre décision. Un bébé qui voyage avec ses parents (méritant de bonnes vacances) est un bébé heureux.

Mais vos détracteurs ont raison sur un point madame Chou: voyager c’est effectivement égoïste.

Tout comme le choix d’avoir des enfants. J’espère bien qu’on les faits avant tout pour soi. On vit en fonction de nos besoins, de nos envies et de nos capacités. Et de notre réalité.

Signé,

Maman Globe-trotteuse

*Ah oui concernant Cuba, c’est Top pour vivre une première en famille (mon billet sur le sujet ICI). Les soins de santé y sont réputés tout comme les conditions offertes aux touristes.

D’autres questions à Maman Globe-trotteuse? Par ICI: 12 questions qui tuent

 

maman globe trotteuse
Sur une île du Sine Saloum au Sénégal rejointe en pirogue, mon bébé a 11 mois.

20 réflexions au sujet de “Ma réponse aux parents inquiets de voyager avec bébé (lire jugés durement) par Maman Globe-trotteuse

  1. Nous sommes partis au Venezuela quand ma plus vieille avait 10 mois, nous avons acheté une voiture (usagée) là-bas et on a fait le tour du pays pendant 6 mois. Tout le matériel que nous possédions entrait dans ladite voiture. Rien de plus. Ma fille n’a eu que quelques petits rhumes ou de légères infections qui se sont soignés très efficacement.

    Par la suite, quand ma plus jeune a eu 2 mois, nous sommes partis pour le Mexique. On y a loué une petite maison et une voiture. On y a passé 8 mois. Encore, là, aucune anicroche majeure au niveau de la santé des enfants. Nous avions trouvé un pédiatre pour le suivi des enfants.

    Entre ces deux voyages, nous avons visité Cuba pendant ma grossesse, un mois chez l’habitant. Ma plus vieille avait 16 mois. Cuba est un pays très sécuritaire et les Cubains sont merveilleux avec les enfants, ils les adorent. Voyager avec nos enfants ouvre tellement de portes à la communication et au partage.

    Nos filles n’ont jamais souffert d’inconfort. Nous avons toujours été à l’écoute de leurs besoins. Nous avons fait attention à la chaleur, au soleil et à la déshydratation. À 6 mois, mon bébé mangeait ses premiers grains de sable, de plage.

    Les filles ne se souviennent pas nécessairement de tous ces moments (ma grande de quelques-uns, tout de même), mais quand elles voient les photos, ça leur procure une grande fierté de voir tout ce qu’elles ont fait.

    Bref, si tu as envie d’aller à Cuba, vas-y. Tout simplement! Ça ne peut que faire un grand bien à toute la famille. 😉

    • Merci Jessica pour ce beau partage motivant! Tes voyages en famille sont absolument inspirants…J’aime bien ce mode de prendre du temps pour voyager…Hi hi j’oubliais les grains de sable…
      Tu fais bien également de souligner la sécurité d’un pays comme Cuba.

  2. Je voyage peu pour l’instant. J’ai bien l’intention de voyager plus dans l’avenir. Quand je pars, je le fais toujours avec mes enfants. Et ce sera ainsi que ça se passera également dans l’avenir. Que ce soit des escapades a Charlevoix, un voyage à Cuba ou une semaine en Floride. Depuis 2 étés, nous descendons en Floride en voiture avec les 3 mousses. Je peux te confirmer que les gens me prennent aussi pour une cr&:$@ de folle. Mais je ne changerais rien et meme quand l’envie de partir seule me prend, je finis quand même toujours par magasiner les voyages familiaux parce que j’ai envie de les faire avec eux. Mon premier voyage remonte à quand Bébé 1 avait 1 mois et demi. Les gens me regardent toujours un peu croche à l’aéroport, puis dans l’avion, au restaurant, etc. C’est ma vie, pas la leur. Mon conseil: à 5 mois c’est trop jeune pour la crème solaire donc éviter plage et piscine entre 12 et 14:00 ou réduire le temps. Meme si bébé est bien protégé. La réflexion du soleil dans l’eau peut amener des coups de soleil. 2e conseil: profitez-en….. Bon voyage!

  3. Mon plus beau souvenir de voyage… Nous sommes parti quatre mois en Asie… Nous avons fait le Cambodge, le Vietnam et la Malaisie… Mes enfants (16-7-6 ans et 2 mois)
    Personne de malade… Voyager avec des enfants c’est merveilleux les gens nous approchent plus facilement.. Les contacts sont plus facile.. Souvent, nous avons peur de ce que l’on connais pas… Là bas c’est comme ici.. Les habitants dorment, mangent, travaillent, s’aiment , jouent , parlent… Ils ont seulement des coutumes un peu différentes des notre… Nous sommes tous humains 🙂

    Il suffit d’un peu de jugement et d’un peu de courage !!!

    Aller Hop !

    Bon voyage 🙂

  4. On est parti avec notre fille de 8 mois la première fois, rien à dire! En plus, si tu allaites, c’est encore plus facile. Gatez vous, laisser faire les préjugés! Les cubains trippent sur les enfants en plus!

    On a réussi par contre à perdre une valise, parce qu’on traînait poussette et que j’étais lunatique. La clé du succès selon moi, voyagez le plus léger possible!! Au moins j’ai pas perdu le bébé, haha!!

    • Merci Isabelle, c’est vrai que pour ma part, j’ai trouvé que le bon temps en voyage c’est assurément pendant l’allaitement! Trop drôle la perte de la valise…au moins, vous avez bien retenus la leçon 😉

  5. J’ai aussi l’intention de partir avec mon bébé qui aura 4 mois pour le Japon cet automne. Je n’en parle pas à mon entourage par crainte de me faire juger mais l’important c’est que mon mari et moi sommes d’accord et surtout croyons en cette belle aventure. Il y aura toujours quelqu’un pour faire des critiques négatives mais en faire fi et vivre notre vie est la meilleure chose à faire; en fait nous n’avons qu’une vie à vivre et le voyage est une richesse inestimable et un héritage légué à notre enfant 😉

    • Lindy, savais-tu que je suis partie avec ma propre fille de 3 mois au Japon! J’ai adoré. D’abord, ils sont si gentils (et j’insiste!). Ensuite, le Japon est tout de même une puissance mondiale comprendre un pays riche avec d’excellentes strutures (l’argument pour les inquiets). Tout (sauf la lecture) y est aisé: les moyens de transport, les restos, etc…Bon voyage!

  6. Nous sommes partis en roadtrip aux USA pendant 2 mois alors que mon fils avait 8 mois. C’était génial. Puis le Mexique, le Panama, etc. et même le Costa Rica en sac à dos lorsqu’il avait 6 ans ( j’étais seule avec lui). Chaque expérience était fantastique. Aujourd’hui, mon petit homme de 11 ans a le voyage dans le sang. Je ne voyage pas aussi souvent que je le voudrais, mais je suis bien fière de lui avoir transmis ma passion. Jamais je ne me suis sentie coupable de la faire, bien au contraire!

    • Super Zenbiloba! Un road trip, c’est tout un rêve à actualiser! Le Costa Rica en sac à dos: quelle bonne idée! Décidément, il a la piqûre 😉 Merci d’être venue par ici…Madame Chou sera contente de lire ça!

  7. Cuba est un excellent choix pour voyager avec des enfants car ils y sont bien accueillis! Le système de santé est mieux que chez-nous (expérimenté par plusieurs parents).
    De plus, c’est un bon moment pour connaître ce pays et ces gens extraordinaires! Bon voyage!

  8. Mon fils est né au Honduras puis on y a vécu encore un an, puis une autre année au Nicaragua. On a bourlingué partout, dans des villages sans eau et sans électricité, dans des petites maisons de terre battue, sur la plage, en taxi, en bus, en jeep… Bébé nous suivait partout, dans les réunions de travail avec les villageois, dans les resto, dans les fêtes, etc. Juste se faire confiance. Peu importe le paus dans lequel on est, on sait ce qui est le mieux pour notre enfant et on sait le protéger.

  9. Nous avons aussi voyagé avec des enfants en bas âge (Hawaii, Paris, Maroc, Japon) mais jamais dans des zones où il y a présence de malaria. Je me demandais comment gérez-vous le risque de malaria…

    • Bonjour Samuel,

      C’est très bien dit, je choisis de gérer le risque de paludisme (malaria). Nous voyageons le plus possible dans la saison sèche lorsqu’il y a moins de moustiques donc moins de risque de transmission. ensuite, dès le coucher du soleil nous utilisons du chasse-moustique et des habits longs en plus de demeurer le plus possible à l’intérieur durant cette période. Finalement, nous dormons sous la moustiquaire.
      C’est un choix fort personnel, mais qui nous convient bien. De plus, je connais bien la malaria (ses symptômes) je saurais la reconnaître et quoi faire pour la traiter (médicament à ce sujet si symptômes). Personnellement, j’ai déjà souffert de la malaria…alors que je prenais religieusement ma médication. J’étais toutefois dans une zone à fort risque et j’ai loupé quelques conseils de sécurité (ce que je ne fais plus bien sûr!). Au plaisir, Maman Globe-trotteuse

    • Bonjour,
      Ce sera mon premier voyage en famille. Nous partons pour Hawaï en septembre. Notre cocotte aura 5 mois 1/2. Apportez vous une coquille pourles taxis ou les bus? Est ce préférable de louer une voiture? Dans ce cas, la coquille est obligatoire? Apportez vous une poussette?
      J’ai l’habitude de voyager léger en sac à dos et nous ne sommes pas en tout inclus. Je ne veux pas être encombrée mais je veux un voyage agréable avec ma fille.
      Merci!

      • Bonjour Karine,
        Non, je n’amène pas de coquille pour les transports en commun car ce n’est pas obligatoire. Oui, toutefois, pour louer une voiture vous devrez avoir le siège pour bébé. Notez qu’il est toutefois possible de le louer aussi. Attention toutefois, car parfois c’est assez cher que ça vaut la peine de le mettre en soute surtout avec un transporteur qui ne charge pas pour ce type de matériel de bébé (à vérifier avec la cie aérienne donc). à 5 mois et demi il est facile de voyager avec une poussette parapluie. Sur le site j’ai rédigé un billet sur le sujet 😉 Bon voyage et profiter des beautés de Hawaï. MGT

Laisser un commentaire