Suivez toutes les nouvelles concernant la parution de mon livre "Globe-trotteuse: Aller-Simple pour l'Afrique" en cliquant ici.


Mon Thanksgiving décadent!

Dans ma vie humaine (comprendre non virtuelle;))on me demande souvent de définir l’objet de ma bloguerie (mot inventé il y a 2 secondes).

Je réponds : « Je raconte des histoires de voyage ! ».

C’est ce qui me captive. Écrire pour raconter.

En voici une de plus, qui a drôlement commencé à l’autre bout du monde et dont le dernier épisode se clôt par une tarte aux pacanes.

Je dis parfois à la blague que j’ai trouvé Matt sur le bord d’un carrousel à bagages. Il y a une décennie de cela, je déambulais à l’aéroport Diori Hamani en espérant mes malles perdues quelques journées plus tôt (mon karma, je perds toujours mes valises !). Il attendait son sac à dos. Un essaim de porteurs de bagages l’entourait. Je lui ai offert mon aide pour se dépatouiller à Niamey (Niger). Nous avons vite fraternisés dans ce pays aux mille défis.

Matt est un étatsunien du midwest et précisément de Kansas city. Une ville à cheval sur deux états : le Kansas et le Missouri. Une rue nommée State line road sépare la ville en deux. Vous pouvez donc habiter Kansas city, Missouri ou Kansas city, Kansas, et ce, en étant voisins !

IMG_5381

Matt est un fervent végétarien (mais pas en ce jour !) et un francophile. Pas nécessairement des caractéristiques associées à un gars de son coin.

Il a peaufiné son accent français à Aix-en-Provence. Ce qui donne comme résultat un gars du midwest des États-Unis avec un accent du sud de la France qui dit des « Putaing ».

Lors d’un stage de médecine à Montréal, il a développé un amour pour le Québec et rencontré une belle Ontarienne, Kristy, amoureuse aussi de la langue de Molière (et de Matt). Ont eu deux adorables blondinets qu’ils regardent grandir ici.

La tradition à l’avant-plan

IMG_5413S’il y a une célébration que Matt et les siens respectent avec rigueur, c’est Thanksgiving.

Pour nombre de familles aux États-Unis, elle demeure en tête de liste à titre de plus importante fête de l’année.

Depuis toujours, une réunion  sacrée agrémentée d’un match de football important en ce jeudi après-midi. Pas de cadeaux. Seulement du bon temps avec le clan.

Le partage demeure l’essence de ce repas. Loin de leurs proches respectives, ils ont forgés un réseau social à qui ils font découvrir les recettes traditionnelles familiales. C’est donc plus de vingt-cinq convives que les Weiss reçoivent.

IMG_5498

Pour la cuvée de Thanksgiving 2013, notre clique habituelle initie quelques familles qui se joignent à nous; des canado-états-uniens.

On discute et on se rend compte que Matt a des origiennes acadiennes (famille Braud), Kristy des racines écossaises et à table on fait le tour du monde en évoquant nos ancêtres  turques, anglais, grecs, chiliens, italiens, etc.

L’ambiance est à la fête ! Cheers !

IMG_5533

Les convives s’installent à la bonne franquette.

IMG_5519

C’est la parade des plats !

D’abord, il y a la dinde.

Cuivrée, dodue, elle trône au milieu des victuailles. C’est la reine de la soirée. Matt en cuisine deux, car Thanksgiving est suivie le lendemain de « l’après Thanksgiving ». Un genre de « post tailgate » où les invités s’amènent ici pour continuer la dégustation.

IMG_5483

IMG_5424

La dinde a un acolyte singulier: il s’agit d’un secret bien gardé de la fine tradition culinaire; la salade Ambrosia.

Surprenant, serait certainement un vocable qui va à ce met sucré. Sa couleur intrigue. Sa texture encore plus. À mélanger avec une bouchée de votre dinde et de sa farce (croûtons + bacon).

J’y suis allée de « Pleasssssse » pour qu’on me file cette recette décadente en exclusité. Promettez-moi que vous allez essayer ce mélange ecclectique !

IMG_5492

La salade Ambrosia de Grandmother

annotée par

Maman Globe-trotteuse

5-6 oranges juteuses à souhait (de Floride, soyez cohérents, c’est pour un plat des E-U après tout !)

5 pommes (Bon, Ok ce peut être des pommes d’ici)

1/2 tasse de coconut non sucré (c’est de quelle origine ça ?)

1/4 tasse de cerises rouges au machinchose (naturel, ces trucs ?)

1 à 1 tasse et demi de crème fouettée (ouf ! jogging demain)

1/2 tasse de pacanes (Grand mother prend que des pacanes fraîches)

1 sac de grosses guimauves (nouvelle recette pour les guimauves !)

Mettez un bol au réfrigérateur.

Écrasez aux doigts chaque guimauve et déposez dans un bol.

Tenez pas loin, un petit bol d’eau pour vous aider entre chaque écrapoutissage de guimauve. Ne jouez pas aux malins en achetant des petites guimauves, ça ne goûterait pas pareil ! (c’est vraiment écrit comme ça dans la recette sacrée).

Coupez les pommes en quartiers. Essayez de les intégrer au mélange de guimauve (Lâchez pas ! il faut du bras).

Pelez les oranges juteuses. Découper de façon à garder seulement la chair pulpeuse et déposer dans le bol.

Ajouter le coconut et les cerises machinchose dans votre bol frais.

*Non, ce n’est pas un dessert, mais bien un accompagnement de la dinde.

Vous voilà initiés et séduits. Vos amis seront dithyrambiques sur vos nouveaux talents culinaires bleu-blanc-rouge.

Prenez des photos et envoyez ça sur Instagram, Pinterest et autres, pour montrer à quel point vous adorer Thanksgiving ! Besoin d’éclairage, car ce n’est pas un plat photogénique à priori ( je ne suis pas Marilou après tout, c’est pourquoi, j’ai utilisé un dévoué mannequin pour tenir le plat).

En cas de fiasco

Faites-vous des amis états-uniens.

Vous aurez un an jusqu’au prochain Thanksgiving;ça devrait aller pour avoir votre prochaine invitation.

En terminant ce repas gargantuesque, il fallait vraiment un dessert non négociable pour inciter nos fourchettes.

C’est l’entrée en scène de la tarte aux pacanes et chocolat !

Ouch. On n’a démontré aucune résistance.

IMG_5558

Happy Thanksgiving !

Signé,

Maman Globe-Trotteuse

PS-N’oubliez pas de gagner des livres de voyage pour la famille, ICI

PS-Un merci particulier à tout ce beau monde qui a accepté de prendre la pause devant l’appareil et de partager avec notre communauté de globe-trotteurs cette célébration ! Special thanks to my lovely friends Matt & Kristy.

IMG_5550

Obama et ses dindes !

Saviez-vous qu’annuellement à la Maison- Blanche deux dindes sont graciées par le président Obama ?

Chaque année, il revient au plus influent politicien de l’univers (c’est vous dire l’importance de Thanksgiving) de gracier l’animal sacré et sa doublure (on est célèbre ou on ne l’est pas !).

Ainsi, cette année CARAMEL et POPCORN les deux dindes finiront leurs jours à Disneyland (Et bien !), Californie. Plutôt chouette.

Ce moment semble amuser le président étatsunien qui chaque fois fait beaucoup de blagues lors de cette cérémonie. La meilleure : « Les dindes devront absolument apprendre à caqueter pour ne rien dire au final, en bonne politicienne ! »

IMG_5501

 

Julie et votre blogueuse !

IMG_5480Kristy profite de l’occasion pour souligner

la St-Andrew (30 novembre)

et ses origines écossaises en concoctant des Scottish eggs délicieux !

IMG_5402Thanksgiving est l’essence même d’une fête familiale.

Les enfants s’en réjouissent.

Vous reconnaissez Coco Globe-trotteuse ?

2 réflexions au sujet de “Mon Thanksgiving décadent!

  1. Et merci à toi Caro pour tes belles commentaires et photos!

    J’ai déjà commencer les planifications pour l’année prochaine,
    matt

Laisser un commentaire