Suivez toutes les nouvelles concernant la parution de mon livre "Globe-trotteuse: Aller-Simple pour l'Afrique" en cliquant ici.


Petit traité pour attirer les Dieux Balinais

Petit traité pour attirer les Dieux Balinais

Les femmes doivent se couvrir les bras et déposer une ceinture sur les hanches : on ne mélange pas l’énergie du haut et du bas. Les hommes revêtent un couvre-chef, appelé udeng, en guise de respect.

Wayan me présente sa boutiquière. Celle-ci me toise de bas en haut et d’un air affirmé me pointe du doigt les gaines. Oui, gaine comme dans corset !

-(yeux écarquillés de ma part) Vraiment Wayan, je dois porter ça ? Il fait 35 degrés humide. Je vais m’évanouir en plein soleil, c’est ga-ran-ti !

7 trucs sur Bali pour Stephen PM

7 trucs sur Bali pour Stephen PM

Je vous adresse un mémo sympa, afin d’optimiser votre séjour à l’île des Dieux. Je sais que vous êtes en réunion importante à Bali (Indonésie) dans le cadre d’une mission de libéralisation du commerce chez les tigres asiatiques (dixit les communiqués).

En vous imaginant le sarong* autour de la taille, parmi les déesses balinaises et une bouffée d’encens, j’ai vu des étincelles.

L’an dernier, nous avons élu domicile à Ubud l’espace de quelques mois. Eu du bon temps en famille, quelques aventures rocambolesques assurément.

Rencontres insolites en voyage

Rencontres insolites en voyage

Cet article participe à l’événement inter blogueurs Voyager blogs organisé par le blog Novo-Monde et dont voici la présentation pour cette édition : « 2 ou 3 rencontres insolites en voyage »

Il nous fait donc plaisir de vous partager ces rencontres du règne animal qui laissent une empreinte…

1ère rencontre insolite : Nos cousins les orang-outans

L’an dernier, j’ai eu la chance de vivre un trek extraordinaire dans la mythique jungle de SUMATRA (Indonésie) accompagné de l’organisme Sumatran orangutan society.

bali3

Bali en 3 saveurs

La magnifique île de Bali située au sud de l’archipel indonésien est réputée pour ses délices gastronomiques. Cette terre d’accueil pour les yogis de tous acabits et les âmes esseulées (dû à la popularité du succès cinématographique « Mange, prie, aime » avec l’actrice étatsunienne Julia Roberts) cherche à nourrir les esprits et…les ventres. La famille Globe-trotteuse, dont les deux plus jeunes membres font parfois quelques moues à l’idée de manger ce qu’il y a dans leurs assiettes (et on précise que c’est peu importe le pays), s’est particulièrement régalée dans cette contrée où la nourriture santé règne.

Nous partageons avec vous, trois coups de cœur qui rendent nos papilles gustatives nostalgiques.

Tarzan & Jane Globe-trotteurs dans la jungle de Sumatra

Tarzan & Jane Globe-trotteurs dans la jungle de Sumatra

Je vous mets d’entrée de jeu dans le secret des Dieux. La jungle de Sumatra Nord fût l’hôte de notre voyage de noces.
Mariés, sans crier gare, il y a plus d’un an aux Bahamas, nous n’avions jamais officialisé la traditionnelle épopée qui doit suivre la cérémonie et sceller l’union via un voyage « ça passe ou ça casse ! ». Voilà l’occasion taillée sur mesure pour des souvenirs anecdotiques tel que souhaité.

Notre sympathique Néné (grand-maman en bahasa indonesia) ayant traversée la planète pour rejoindre la famille Globe-trotteuse; quoi de plus naturel que de lui fausser compagnie ?

Je veux dire, lui donner la possibilité d’offrir des tonnes de glaces choco et laisser sauter sur le lit ses petites adorées, sans remords ! Toutes trois affichent un sourire béat à la pensée que la voie sera libre.

Ubud9

La famille Globe-trotteuse s’installe à Bali (Indonésie)

Le 31 décembre, nous étions ravis d’arriver sur l’île des Dieux pour y vivre une expérience d’intégration culturelle de six mois.

Heureux d’être arrivés à Denpasar, Bali après 2 jours de voyage autour du globeÀ l’aéroport, quel soulagement d’avoir rapidement aperçu la pancarte nous identifiant. Le chauffeur nous adresse un large sourire, il attend patiemment. Nous avons doublé la file des visa on arrival en demandant notre visa à partir du Canada (payant mais possibilité de 60 jours au lieu de 30 jours). On ne le regrette pas du tout en voyant la horde de voyageurs en attente aux douanes.

Il faut toutefois déposer les nombreuses valises (4) sur le toit de la petite voiture. Le chauffeur se concentre à faire tenir le tout avec des bouts de corde de plastique. On devrait constater rapidement si c’est vraiment l’île des Dieux, puisqu’il faudra un miracle pour que tout ce bazar tienne en place !