Suivez toutes les nouvelles concernant la parution de mon livre "Globe-trotteuse: Aller-Simple pour l'Afrique" en cliquant ici.


Cash city: Moscou

Moscou, Russie européenne*

Suivez-nous dans cette capitale visitée en 2011. Un voyage marquant, mais pour des raisons forts différentes selon les points de vue des membres de la Famille Globe-trotteuse…On continue donc cette série de billets sur la Russie…

Moscou fait dans la démesure avec fierté: le boom financier post communisme a fait une série de nouveaux riches.

Ainsi, vous croisez à tous les coins de rue, un des 60 000 millionnaires moscovites. Ce culte de l’argent, du brillant et de la luxure est bien réel et apparent dans la ville de 12 000 000 d’habitants.

Les milliardaires ne sont pas en reste. La ville accueille également la plus grande concentration de ces privilégiés, et ce, sur la planète !

Impressionnant, non ?

Cash city

Moscou a longtemps été la ville la plus chère du monde (dixit Lonely Planet). Elle se situe toujours sur le podium des endroits les plus onéreux de la planète.

Nous étions hébergés chez des amis. Pour la nourriture achetée au supermarché, nous avons trouvé qu’il était possible de s’en sortir à des coûts accessibles, tout comme pour les transports en commun, les marchés et les sorties culturelles.

Les restos (rares), taxis, cafés et boutiques sont beaucoup plus chers.

Que faire comme activités familiales à Cash City sans y laisser la peau de sa sacoche en croco ?

Maman Globe-trotteuse vous suggère ces 10 choses gratuites à faire à Moscou.

 

Moscou possède une architecture imposante ! Ici, une des 7 soeurs: ensemble d'édifices construits à l'initiative de Staline
Moscou possède une architecture imposante ! Ici, une des 7 soeurs: ensemble d’édifices construits à l’initiative de Staline

Les grandes marques sont très présentes, et ce, aux quatre coins de la ville. Assez ironique lorsqu’on s’imagine qu’il s’agissait d’un pays communiste il n’y a pas si longtemps après tout.

Je ne vais pas me plaindre de faire tout ce lèche-vitrine, toutefois, on n’entre pas au magasin-hors-de-prix comme dans un moulin.

Moscou
Moscou se révèle une citée fort impressionnante !

L’habit fait le moine

Nous étions avisés, mais faut le voir pour le croire !

Les Moscovites sont beaux, élégants, et ce, même à -40 degrés.

Ils ont du style et de l’attitude. Ici, on a beau côtoyer le vent de Sibérie, on le fait avec classe !

Les fourrures sous de multiples déclinaisons affichent un statut social. Tout comme les voitures et les sacs à mains griffés.

Le dernier film d’action que vous avez visionné se déroulant à Moscou vous avait marqué par les chapkas portés par les personnages ?

Et bien, sachez que ces dernières, tout comme la fourrure, sont partout et on comprend aisément pourquoi. Il s’agit d’un bien essentiel lorsque le facteur éolien décide de s’y mettre ! Et il adore courir sur la rivière Moskova qui sillonne la ville. Brrrrr

rivière moskova
Ella devant la rivière Moskova qui sillonne la ville.

Faut s’imprégner du style toutefois; ça impose. Les marchands de chapkas souvent installés dans des stands extérieurs offrent des versions en vraie fourrure. Ils ont tout de suite l’oeil pour détecter ma version synthétique qui ne semble pas passer le test 101 de la bonne chapka…

Achat d'une chapka russe
Maman Globe-trotteuse négocie une chapka avec une marchande. Comme je ne parle pas le russe, elle me montre son offre sur la calculatrice. Vous avez vu l’envie de se procurer une matriochka (poupée russe) dans les yeux de Ella ? Y parviendra-t-elle ?
Et pendant ce temps...mademoiselle Coco pique un roupillon
Et pendant ce temps…mademoiselle Coco pique un roupillon !

Bref, en Russie, les habits ont leurs lettres de noblesse. Il faut respecter un style vestimentaire donné pour chaque occasion (par exemple, si vous fréquentez le théâtre dont les moscovites sont friands).

Important à respecter également si vous séjournez pour le boulot.Il en va de votre crédibilité. Je vous ai déniché un article sur les 10 commandements de la mode russe (en mode humour, vous me connaissez ?).

Malaise

Dans certains magasins du centre-ville, un commis s’empresse d’effacer les traces de neige laissées par nos bottes sur le carrelage étincelant. Un employé est donc attitré, dès notre arrivée, pour nous suivre à la trace (c’est le cas de le dire ici). Et il ne jubile pas sur la tâche. C’est fou comme on se sent bienvenus et à l’aise.

Petite gêne ici.

La poussette dégouline de gadoue avec une Coco qui babille trop fort à son bord. Les vendeurs de cette épicerie fine nous jettent des regards hautains. Je prends un paquet de chips et…oups ! analyse rapido qu’il m’en coûterait 30$CDN.

Je redépose le paquet de chips en marmonnant que décidément nous ne mangerons pas de croustilles (des Pringles, mais tout de même !). Ni d’autres gâteries. Je ne sais pas ce que c’est (l’air ambiant ou les trop nombreux regards) mais je me sens une envie pressante  de quitter immédiatement les lieux.

Ouf.

Un palais comme métro !

À la veille de fêter son 79 ème anniversaire, le métro moscovite est une richesse architecturale ! On dirait que l’on se promène dans les corridors d’un château.

métro moscou
Le métro moscovite: un palais !

Les filles étaient  envoûtées par toute cette beauté de marbre, de dorure et d’art de l’époque du réalisme socialiste !

Il est interdit de photographier le métro moscovite ! Photos tirées d'internet.
Il est interdit de photographier le métro moscovite ! Photos tirées d’internet.

Toutefois sans lire l’aphabet cyrillique et sans aide, il serait ardu de se retrouver dans les dédales de ses 12 lignes et environ 180 stations de métro. Par chance, ma copine vient à notre secours. À titre de moscovite, elle sait s’y retrouver parmi les escaliers roulants et les corridors sans fin.

Les rails sont tentaculaires sur des milliers de kilomètres: le métro est souvent le seul moyen accessible aux habitants des banlieues qui travaillent en ville et ne peuvent pas se payer un logis à Moscou.

métro moscovite
Un musée voilà comment on peut qualifier le plus beau métro du monde.

Voici quelques images, pour un tour complet du magnifique métro moscovite suivez ce lien qui vous offre une description francophone et musique d’ambiance…

Le GOUM: de magasin du peuple à luxure aux plus offrants

Ancien magasin universel d’état, le GOUM est le rendez-vous par excellence pour dépenser ses roubles.

C’est aussi ici que se réunissent les oligarques de la citée pour faire leurs achats. Vous avez bien compris: il s’agit d’un centre commercial d’objets luxueux. Toutes les marques de vos rêves sont ici. Et plus.

GOUM
Un répit du froid à la luxueuse galerie marchande le GOUM de Moscou

L’endroit est magnifique avec sa façade ouvragée du XIX ème siècle, voisin de la place Rouge. Pour nous, il est un arrêt de survie, lorsque l’on souhaite se décongeler un brin après une chouette promenade aux alentours.

Le Kremlin et la Place Rouge sont les voisins, on est souvent dans le coin et on adopte le GOUM.

Ici, Ella se regarde dans la lame d'un patin représentant l'arrivée prochaine des Jeux Olympiques de Sotchi.
Ici, Ella se regarde dans la lame d’un patin représentant l’arrivée prochaine des Jeux Olympiques de Sotchi (Galerie marchande du GOUM)

Depuis la Perestroïka*, il est devenu une galerie marchande fort courue. On y trouve un millier de boutiques plus prestigieuses les unes que les autres…

Ainsi, nous voilà en famille à admirer des poupées à 9000 roubles (300$USD). Je ne cesse de répéter aux filles de ne pas toucher. J’en fais une obsession.

-Mais maman, est-ce que ça coûtera quelque chose, si on ne fait que les regarder ? me lance Ella exaspérée.

-!!!

Une ambiance particulière règne au GOUM
Une ambiance particulière règne au GOUM.

Une multitude de cafés vous accueillent. Nous nous sommes délectés de sandwiches au caviar ! Je vous le confirme: mes héritières n’ont pas le goût tellement développé pour les oeufs de poisson. C’est vrai que…

Chéri, lui, se délecte. Il achète un pot de caviar toutes les fois que l’on va au supermarché…plusieurs marques disponibles (abordables).

De notre côté nous en profitons pour repartir avec des objets promotionnels achetés à la boutique officielle de SOTCHI 2014.

Un wagon du métro de Moscou aux couleurs des Jeux Olympiques de SOTCHI 2014
Un wagon du métro de Moscou aux couleurs des Jeux Olympiques de SOTCHI 2014.

Signé,

Maman Globe-trotteuse

*L’URSS éclate et s’effondre en 1991.

*L’arrivée de Gorbatchez marque le début de la Pérestroïka que l’on pourrait qualifer de reconstruction du pays après l’effondrement.

*La Russie se situe sur deux continents. Un quart de sa superficie est située sur le continent européen (délimité par la massif montagneux de l’Oural) dit Russie d’Europe le reste se situant sur l’Asie dit Russie d’Asie.

 

Sous un ciel bleu, cette église orthodoxe est majestueuse !
Sous un ciel bleu, cette église orthodoxe est majestueuse ! Il s’agit bien de celle où les Pussy Riot ont fait leur spectacle pour ensuite être emprisonnées. Elles sont libres depuis peu.
Une artère du centre-ville.
Une artère populaire du centre-ville, la rue Arbat.
Les chaînes de restauration rapide s'installent à la vitesse de l'éclair en sol russe.
Les chaînes de restauration rapide s’installent à la vitesse de l’éclair en sol russe.
Ella ne lâche pas son idée de se procurer de belles matriochkas (poupées russes). Oui, elle réussira (sans mal) à nous convaincre de lui en acheter.
Ella ne lâche pas son idée de se procurer de belles matriochkas (poupées russes). Oui, elle réussira (sans mal) à nous convaincre de lui en acheter ! Elles sont belles !
Il fait gris sur Moscou
Il fait gris sur Moscou…
Mosouc est surnommée la ville auz milles
Moscou est surnommée la ville aux milles pignons dorés.
Une rue typique de Moscou
Une rue typique de Moscou

9 réflexions au sujet de “Cash city: Moscou

  1. Comme tu le dis, les Moscovites sont très élégantes et l’été toutes en talons hauts et Mini Jupe, ca fait tourner la tête aux Messieurs (et même M.Papa ne pouvait s’empêcher de se retourner!)
    Le métro est splendide et si je te dis que je me suis perdue dans le métro;) ! Une dispute avec M.Papa en lui disant que nous allions perdre Mini Voyageuse, une foule qui passe et me voilà avec un seul ticket de métro, pas un kopeck sur moi et plus personne ni M.Papa, ni Mini Voyageuse ni notre amie russe! Je suis ressortie du métro pour demander un téléphone à une étudiante mais M.papa était sur messagerie! Alors j’ai passé mon dernier ticket pour aller sur le place rouge, où l’on devait aller avant la dispute! J’ai croisé les doigts pour être sure de ne pas me tromper dans mon déchiffrage du Russe! et Ouf j’y suis arrivée et devinez quoi dispute de nouveau sur la Place Rouge! Logique non ! Une grosse suée ce jour-là! Ah souvenirs souvenirs!

    • Ah la la…Dans ta situation, j’aurais pleuré assise par terre sur le marbre du métro chère Sandrine ! Bravo ! à ta débrouillardise et je lisais tout à l’heure que votre séjour a fait un cadeau particulier à Papa (la gale à l’auberge, non ?). C’est pas possible…Nous les disputes concernaient davantage l’abus de vodka de Chéri…hi hi (je blague) ;)bisous xx

    • En tout cas, juré que j’ai davantage regardé qu’acheter ! 🙂 Je suis heureuse d’avoir vécu cette aventure unique…mais j’ai vécu des tiraillements intérieurs. Je m’empresse de vous les partager dans le prochain article ! Merci d’être venue par ici…

  2. Moscou en hiver ! ça fait rêver… je suis allée à Kaliningrad (l’enclave russe entre la Pologne et la Lituanie), il y a quelques années. Et j’espère bien un jour me rendre dans la « Grande » Russie. Ton billet donne bien envie en tout cas !!

    • Merci Une Bordelaise à Paris ! Ce que je retiens surtout de la Russie, c’est que mon séjour de quelques semaines n’est qu’une introduction…moi aussi je comote bien m’y rendre de nouveau un jour, surtout pour comprendre davantage la complexe culture russe 🙂

Laisser un commentaire