Suivez toutes les nouvelles concernant la parution de mon livre "Globe-trotteuse: Aller-Simple pour l'Afrique" en cliquant ici.


Bilan de ma conciliation bébé-voyage

Déjà 1 an.

Mademoiselle Laëtie Globe-trotteuse se trémoussait autour du globe et n’avait pas 3 mois ! Elle a reçu le surnom de « petit bouchon » en France, puis celui de « Preciosa » en Amérique latine, à Miami on y allait d’un « Sweetheart », sa nounou africaine l’appelle « Olikiné » un nom sérère.

Pour ma part « Ver à chou » est incontournable. C’est le bébé le plus énergique que j’ai eu…S’il y a un truc qu’elle ne doit pas toucher, ne vous en faites pas, elle l’aura repéré bien avant vous. En écrivant ce texte, j’ai dû la secourir derrière mon classeur emmêlée dans les fils de l’imprimante.Voyez le genre.

Des souvenirs tendres du temps qui glisse entre nos doigts et cette pulsion qui me pousse à vouloir savourer chaque seconde.

Lorsque le voyage sert de motivation à allaiter !

Avec le recul, je suis contente de constater le retour de mon énergie un an plus tard! Elle qui m’a tant manqué enceinte et les mois qui ont suivis. L’allaitement a été difficile parce que je n’en avais guère envie. Je ne voyais pas dans quel recoin, j’allais trouver la force de me consacrer à cette tâche noble, mais dédiée.

Et je ne m’en cache pas.

Je me confiais sans honte la semaine dernière à Sophie Durocher (après une émission sur la maternité) qui a été porte-parole pour l’allaitement…et je ne me suis pas sentie jugée! J’explique que je l’ai fait, oui, mais pour ma petite. Pas pour la pression sociale, ni pour rien d’autres. Seulement, pour les bénéfices qu’elle va en retirer. Je n’éprouvais toutefois pas cet élan spontané qui était présent aux deux premières.

Afin de m’encourager, Chéri et moi avons planifié un départ pour la Provence. Je me disais que ce serait facilitant « on the road » d’allaiter mon bébé. Puis, j’ai utilisé encore l’argument de la facilité en repartant avec une amie et Laëtie (sans le reste de ma famille) en Amérique Centrale, pour pouvoir me consacrer entièrement à mon rôle de « nouvelle maman ». J’éprouvais cet appel d’être dans notre « bulle ». Une escapade agréable…avec cet petit être grouillant de vie qui ensoleille mon quotidien.

Finalement, j’ai « réussi » mon défi et même plus ! J’ai allaité bébé quasi six mois au total. Un jour à la fois. Je suis fière de ce constat aujourd’hui. J’aurais pu arrêter sans crainte d’être mal vue; je crois que ça m’a aidé à cheminer. Sans mon entourage, rempli d’êtres patients (Oui, Chéri tu es au Top de le liste) tels ma bande de mamans solidaires, Ruth sa marraine, sa tatie ou Tante Julie, jamais je n’aurais fais un aussi long bout ! Sans compter mes copines de bourlingue Nadia, Véro et Anne-Laure qui étaient avec moi à l’étranger et comprenaient ma réalité.

Je vous le partage, si jamais de un, ça peut aider à faire tomber des préjugés et de la pression sur d’autres nouvelles mamans de votre entourage (ou vous -même!) et si  jamais l’idée germe dans votre tête de jumeler voyage & petit bébé.

Même cernée, j’ai apprécié voyager. Puis, tant qu’à être fatiguée pourquoi ne pas l’être sous le soleil ou dans un lieu qui nous divertit ? Pas besoin d’aller aux îles Mouk-Mouk; débarquez chez une amie, tante, etc. dans une autre ville peut faire l’affaire ! Invitez donc une nouvelle maman et gâtez-la!

Si vous avez cette possibilité, n’hésitez pas à bouger avec votre poupon… vous verrez rapidement que ces curieux mini globe-trotteurs apprécient de nouveaux endroits. Et leur maman énergisée.

Merci d’être là.

Signé,

Maman Globe-trotteuse

IMG_3796
Euhhh…pas toujours facile d’être bébé no 3!
Bébé Laëtie jet set à Miami Beach, Florida !
Bébé Laëtie jet set à Miami Beach, Florida !
Everglades, Floride, É-U
Everglades, Floride, É-U
Sur une route de Granada au Nicaragua.
Sur une route de Granada au Nicaragua.
Princesse au Château de Tarascon, France
Princesse au Château de Tarascon, France
Arrivée à Liberia, Costa Rica
Arrivée à Liberia, Costa Rica

 

Duo maman bébé au Costa Rica !
Duo maman bébé au Costa Rica !
Au dos de Roki, Sénégal
Au dos de Roki, Sénégal

7 réflexions au sujet de “Bilan de ma conciliation bébé-voyage

  1. Tiens, justement j’ai parlé de toi et de ta couverture d’allaitement, que j’ai découvert lors de notre rencontre à Québec, dans mon blog cette semaine (j’avais oublié de mettre le lien vers chez toi, c’est chose faite vers cet article!)

  2. Merci Sandrine pour le lien ! Bien contente de t’avoir fait découvrir la couverture d’allaitement fort populaire chez les Québécoises…tellement pratique ! J’ai adoré cet objet facile à transporter qui nous sert bébé et moi…bisous xxx

  3. Un bel article. Ici, bébé a pris l’avion dès l’age de 2 mois, aucun problème, elle a aujourd’hui 1 ans et demi, et est bien plus à l’aise en avion qu’en bus hihi, et c’est une petite ultra sociable et qui se marre tout le temps et avec n’importe qui, ici à Lagos les gens la qualifient tout le temps de « happy baby ».

    A bientôt!
    ps: tes enfants sont magnifiques, et la petite est à croquer!

    fafa

    • Merci fafa nomad ! C’est gentil d’être passé par ici 🙂 Trop rigolo ça un bébé plus à l’aise en bus qu’en avion ! Et Happy Baby en plus…tu es à Lagos au Nigeria ? Reviens nous voir vous êtes la bienvenue !

  4. Je suis bien d’accord avec toi. Nous avons voyagé 6 mois avec bb#1 et quel bonheur malgré la fatigue. Durant le voyage on se demandait si on n’en faisait pas trop, si bb n’aurait pas été mieux chez nous avec une belle routine..mais avec le recul je pense que non, la fatigue aurait aussi été là à la maison et même peut être plus difficile à supporter.

Laisser un commentaire