Suivez toutes les nouvelles concernant la parution de mon livre "Globe-trotteuse: Aller-Simple pour l'Afrique" en cliquant ici.


bali3

Bali en 3 saveurs

Cet article participe à l’événement inter-blogueurs « Voyager blogs » organisé par le blog lecoindesvoyageurs.fr et dont voici la présentation pour cette deuxième édition : 3 expériences gastronomiques surprenantes en voyage.

 

La magnifique île de Bali située au sud de l’archipel indonésien est réputée pour ses délices gastronomiques.

Cette terre d’accueil pour les yogis de tous acabits et les âmes esseulées (dû à la popularité du succès cinématographique « Mange, prie, aime » avec l’actrice étatsunienne Julia Roberts) cherche à nourrir les esprits et…les ventres.

La famille Globe-trotteuse, dont les deux plus jeunes membres font parfois quelques moues à l’idée de manger ce qu’il y a dans leurs assiettes (et on précise que c’est peu importe le pays), s’est particulièrement régalée dans cette contrée où la nourriture santé règne.

Nous partageons avec vous, trois coups de cœur qui rendent nos papilles gustatives nostalgiques.

Le Soma : un resto vibrant (Jalan Dewi Sita, Ubud, Bali) abordable $

bali1Situé à Ubud, la capitale culturelle de Bali, le Soma est un de ces restos coup de cœur.

L’établissement est chaleureux avec ses dix tables de bois rustique et son immense comptoir réfrigéré qui saura vous mettre en appétit.

La carte est végétarienne, végétalienne, cruesans produits laitiers et biologique : après avoir goûté une nourriture si vivante, vous serez énergisés pour votre cours de yoga ou…pour faire les boutiques (ce qui prend aussi de l’énergie on en convient, mais tellement de mignonnes adresses tout autour).

Au menu, des boissons aux vertus de hautes vibrations, des salades multicolores et des desserts à couper le souffle, telle la glace aux noix de cajous. On prétend même que le café qu’on y sert est torréfié à une température qui fait en sorte que la caféine contenue ne vous infligera pas de fausse montée d’énergie.

On en redemande !

En prime, le charmant proprio balinais est sympa et intéressé à échanger ses connaissances sur l’alimentation vivante. Allez-en paix.

Le Sari Organik (Ubud, Bali) abordable $

Sari OrganikLe hasard fait parfois bien les choses : la famille Globe-trotteuse a un jour croisé sur son chemin un autre québécois, Michel, lors d’une promenade quotidienne dans notre patelin balinais.

Ce dernier, fort sympathique, nous a fait découvrir le Sari Organik : un établissement accessible à pieds ou à moto seulement.

Situé dans les confins de magnifiques rizières luxuriantes, le bâtiment à aires ouvertes donne une vue mémorable. La chef et instigatrice de l’entreprise, l’indonésienne Nila Wati, cuisine avec les denrées qui poussent tout autour du restaurant.

Non seulement, la nourriture est excellente, mais en plus on encourage les producteurs locaux.

Je choisis souvent le wrap au poulet ou encore le met traditionnel « Gado-gado » soit une salade de légumes napée d’une onctueuse sauce tiède aux arachides.

Mes filles raffolent des crêpes aux bananes (à la farine verdâtre). Et puis, après une marche d’une vingtaine de minutes sous un soleil de plomb, on a vraiment l’impression de mériter cette pause repas.

Également diaponible: des savons aux odeurs enivrantes et les moins chers aux alentours pour cette qualité (7000 rupiahs/unité). Faites vos provisions.

Le KU DE TA : ambiance lounge bord de mer (Seminyak, Bali) cher $ $ $

bali3J’ai longtemps rêvé depuis ma villa de Ubud, d’aller manger à la table de ce resto mythique.

Pour vous dire, ma copine australienne Evana qualifie cet endroit de « coup de cœur de voyage ». D’abord, disons-le, il vous en coûtera une montagne de rupiahs…

C’est l’endroit jet-set par excellence de toute l’île ! Le décor branché et la vue splendide sur l’océan en font un des rendez-vous à ne pas manquer pour tant soit peu que l’on soit fan de nourriture haut de gamme et d’un service impec. J’y ai savouré la meilleure gaspacho aux tomates de ma vie. Tous les plats fondent dans la bouche et vous sentez bien la recherche du goût. Que des ingrédients à la fraîcheur exemplaire. Sans parler que le nouveau service de traiteur offre champagne & caviar pour les rendez-vous d’affaires.

Le Kudeta organise souvent des évènements courus (par exemple brunch de Pâques à environ 80$USD/adulte). Il y a toutefois un secret (et retenez-le bien) c’est ma copine Inge, résidente balinaise originaire des Pays-bas qui vous le confie : le dimanche, vous pouvez y aller avec les enfants, une série d’activités animées les attendent pendant que vous, et bien, vous sirotez votre Bintang bien froide pas trop loin des vagues…L’animation est gratuite ! Une aubaine pour avoir accès à ce site.

bali4

Selamat Makan ! (Bon appétit)

Signé,

Maman Globe-trotteuse

1 réflexion au sujet de “Bali en 3 saveurs

Laisser un commentaire